Bonjour à tous,

J’ai suivi le stage de formation de « création de site » à la Chambre des Métiers de la Corse du Sud, et je tiens à remercier toutes les personnes qui ont participé à son élaboration. Aujourd’hui, il est en ligne et il va me permettre de développer ma marque.

Ajaccio, le 19/12/2016

Emmanuelle GUALMINI

ARTICLE : sur FEMINA

Laetitia Salomone, journaliste de FEMINA
a écrit un joli article que nous sommes heureux de vous faire partager.

 

Un succès inattendu

Créee il y a un an par Emmanuelle Gualmini, la marque Cityorbeach propose des sacs, paniers customisés et accessoires

qui répondent aux goûts de tous. Un succès qu’était loin d’imaginer la créatrice.

C’est dans sa villa à Alata que les idées d’Emmanuelle Gualmini prennent vie. Et pourtant, son parcours pourrait sembler être des plus insolites.

Emmanuelle paraît encore étonnée, et presque intimidée, par le fruit du hasard.

L’inattendu la plonge chaque jour, un peu plus, dans le monde des créateurs.

Lorsque l’on regarde son jardin, on pourrait presque croire qu’une glorieuse fortune l’a guidé jusqu’à son destin.

Un coin est orné d’une mosaïque, trace de son grand goût artistique.

Elle nous confie : <j’ai toujours aimé créer. Je peins, je sculpte, je fais de la mosaïque, je couds et je brode>

 

Mais son sens de la création est, surtout, sanguin.

Petite fille de couturière, elle gardait en elle, le doux espoir, de pouvoir s’orienter dans la mode.

 

Aujourd’hui, c’est chose faite!!!!

Emportée par la frénésie de ce projet, elle regorge, désormais, d’idées innovantes.

 

Des pièces uniques, faites à la main. Cela équivaut à des heures de travail. Sa personnalité donne aussi, un second souffle aux objets vintage. Ceintures, bijoux, tout devient prétexte à créer et customiser. Je ne veux pas que toutes mes clientes est le même sac ou accessoire.

Digne des grands créateurs, Emmanuelle accorde aujourd’hui une plus large place à son imaginaire :

« Jean rembourré sur un panier, boa à plumes recyclé »,

Elle vit pour son entreprise et de son imaginaire.

Emerveillée, elle ne semble pas toujours réaliser ce qu’un simple sac, qui reflétait son image, pouvait changer…..

Lorsqu ‘elle croise une femme avec une de ces créations, elle ressent toujours un frisson d’émotion!!